La réponse du vendeur en caméra cachée. Échec ou Succès ?

Le vendeur va t-il nous envoyer bouler ? Dans la vidéo précédente on lui a proposer un prix 30% en dessous. Réponse en caméra cachée…

 Téléchargez notre formation : Les 8 secrets des investisseurs gagnants

Négociation immobilière. Échec ou Succès ?

Négo avec l’agent immobilier

Manu : Salut, c’est Simon et Manu du blog « Acheter-un-immeuble.fr ». Alors aujourd’hui, c’est la réponse du vendeur.

Simon : Donc on a convenu avec l’agent immobilier de s’appeler à 19 heures pour nous donner  la réponse du vendeur par rapport à notre proposition. Alors pour rappel, l’immeuble il était affiché à 369.000 euros.

Manu : Et on a fait une proposition à 255.000 euros.

Simon : Ambitieux, on va voir ce que ça donne, on appelle ensemble. Oui, bonjour Monsieur x, c’est Monsieur Leclercq, je suis avec Madame Oudoire

comment négocier un immeuble

Négocier par téléphone avec l’agent immobilier

Manu : Bonsoir.

Agent : Oui bonsoir, alors donc j’ai eu différentes conversations avec Monsieur avec Madame, les vendeurs, les propriétaires, bon c’est des personnes âgées, j’ai l’impression que Monsieur il commence un petit peu à perdre les pédales, donc voilà donc ça a été compliqué, ça a été compliqué de discuter avec eux.

Manu : à perdre les pédales, dans quel sens ?

Agent : Je pense parce qu’il oublie ce qu’il dit, il oublie ce qu’il fait et il dit deux fois les mêmes choses, il y revient en disant mais est-ce qu’on a discuté ? enfin bref.

Manu : Ah oui.

Simon : Beaucoup d’émotions

Agent : Je ne sais pas si c’est de l’émotion ou si c’est je ne sais pas ce que c’est, ça doit être le grand âge.

Simon : D’accord, et donc au final ?

Technique de négociation : Demandez un dernier prix

Agent : Alors au final, parce que je voulais avoir un dernier prix donc sur le principe ils m’ont dit non, il n’est pas question c’est beaucoup trop bas, enfin bref ça ne va pas, ça ne correspond pas à ce que nous on voulait.

Manu : Ils ne se souviennent pas qu’ils ont dit non ?

Agent : Si au moins c’était ça, alors donc bon j’ai essayé de savoir un dernier prix, je les ai rappelés deux trois fois, j’ai dit Madame est-ce que vous avez discuté avec Monsieur ? Monsieur est-ce que vous avez discuté avec Madame ? et puis là je leur ai dit entre eux deux parce que j’étais  en visite-là, je leur ai dit il faut que je rappelle des clients ce soir, moi il me faut un dernier prix voilà. Donc ils m’ont dit, leur dernier prix c’était pas en dessous de 310.000 euros voilà.

Simon : Ok 310.000 ça ne sera pas possible.

Agent : Oui c’est ce que je me suis dis aussi.

Manu : Oui, il y a vraiment un trop gros écart.

Comment construire un argumentaire de négociation

Agent : Je leur ai expliqué noir sur blanc combien est-ce que aujourd’hui on a vendu un autre bâtiment, j’ai fait le même calcul et j’arrivais avec le même pourcentage, j’arrivais au prix de 280.000 euros je crois, voilà. Donc je lui ai dit la valeur de votre bâtiment, si on se réfère à celui-là qui est tout près, il est dans le même état à peu près, donc c’est 280.000 euros et encore il est en meilleur état. Alors vous avez une offre un petit peu inférieure, réfléchissez un petit peu donc voilà, mais je dis ne débordez pas hein ? et lui il est plus têtu que Madame et Madame elle s’en occupe moins donc elle est moins sensibilisée à ces choses-là voilà, et puis il y a en même temps il a eu des petits contrariétés puisque je lui ai dit justement il y a eu parce que il a râlé après les locataires parce que dans les parties communes c’était un petit peu sale, il y a des vélos qui traînent, enfin vous avez vu il y a des poubelles, il y a des vélos.

Manu : Oui.

 

Trouver les points faibles pour négocier

Agent : Donc il s’est pris un petit peu le chou avec les locataires, je lui ai dit mais c’est l’occasion de vous débarrasser de toutes ces histoires-là, et c’est vrai il n’a plus l’âge à s’occuper, il ne supporte plus ces trucs-là donc.

Manu : Et je crois que les locataires, enfin ce qu’ils ont expliqué pendant la visite c’est aussi qu’ils sont en attente de certains travaux de confort dans les appartements, forcément comme Monsieur et Madame veulent vendre, ils font plus les travaux et je pense que ça génère encore plus de tension avec les locataires.

Agent : Alors je connais le fils de la famille, enfin j’ai croisé la belle-fille tout à l’heure, on en a parlé un petit peu accessoirement, je lui ai dit justement j’ai eu une offre pour les beaux-parents, mais ils ne veulent pas baisser leur prix et elle elle dit oui son fils n’arrête pas de lui dire vends-le ton bâtiment, qu’est-ce que tu casses la tête à garder le bâtiment, mais ils sont un petit peu têtus.

Manu : Parce que entre nous Monsieur x depuis le temps qu’ils l’ont, même au prix qu’on propose, il est largement remboursé et la plus-value elle est là pour eux aussi.

Agent : Oui bien sûr, et ils vont tout mettre dans leur poche, mais alors c’est pareil parce que il me dit oui mais moi je n’en ai pas besoin de cet argent, j’ai dit tout le monde a besoin d’argent et en plus c’est pour l’argent mais c’est aussi pour la tranquillité d’esprit.

Simon : C’est plus ça tout à fait.

Agent : Oui, c’est la tranquillité d’esprit, c’est vous vous cassez la tête, vous vous contrariez, il a téléphoné au plombier, il a téléphoné à l’électricien, parce qu’il y a une prise qui déconne dans un appartement qu’on vient de louer, enfin bref il y a des petites bricoles alors c’est des riens du tout mais pour lui c’est tout de suite compliqué.

Technique de négociation : Une offre limité dans le temps

Manu : Oui bien sûr. Écoutez nous notre offre elle est sérieuse donc après en effet la question c’est est-ce qu’il veut vraiment vendre ? c’est vous qui êtes le plus à même de le deviner en discutant avec lui, essayez peut-être de continuer la discussion, nous on reste intéressés, bien sûr on continue nos recherches donc si on trouve un autre bien et on continue les visites actuellement sur le secteur, forcément on fera une proposition ailleurs et puis on risque de ne plus être aussi intéressés sur le bien si on a une autre proposition qui passe, donc ce serait dommage pour eux.

Simon : Oui, le dernier argument éventuellement qu’on pourrait mettre dans la balance, c’est le fait de ne pas avoir.

L’arme ultime pour faire passer votre dossier : Les conditions suspensiveS de prêt

Manu : De conditions suspensives de prêt en fait, on est prêts à leur faire une offre sans conditions suspensives de prêt si ils sont d’accord pour le prix qu’on propose.

Agent : D’accord, donc sans prêt, oui c’est quand même un avantage parce que malheureusement …

Manu : C’est un sacré avantage pour eux.

Agent : Oui.

Manu : Voilà, donc eux ils savent que dès lors qu’on se met d’accord sur le prix.

Simon : C’est vendu.

Manu : C’est vendu bien sûr, la fois dernière on vous disait les diagnostics et puis les dossiers complets des locataires, mais une fois que tout ça c’est ok c’est vendu, ils peuvent considérer que c’est pour eux quoi.

Agent : Oui, et puis moi c’est ce que je lui ai dit, je lui ai dit aussi, il n’est pas si vieux que ça, il a 76 ans je pense ou 78, enfin dans ces eaux-là, donc c’est quand même pas très très vieux, bien sûr c’est un ancien mais c’est quand même pas très très vieux, mais je lui dis profitez, vous vendez et vous profitez, comme ça vous êtes tranquille, vous pouvez donner à qui vous voulez, vous pouvez le garder, vous pouvez dépenser, bon je n’ai pas dit qu’il était un petit en fin de course, mais il l’a compris quand même.

Manu : Mais c’est pas grave il ne s’en souviendra pas.

Simon : Oui et puis ça va encore cogiter, et puis comme vous avez dit je ne sais pas si on peut, est-ce qu’on peut dire que notre offre elle est encore valable jusque fin de semaine et puis après c’est terminé ?

Agent : Oui, oui, mais ce que je vais, parce que ce que je vais dire bon je ne vais pas les appeler à cette heure-ci, mais ce que je vais leur dire c’est qu’on a eu à nouveau une conversation hier soir et que vous poursuivez vos visites, vous avez peut-être même déjà quelque chose en vue.

Manu : On a visité ce week-end.

Agent : Donc c’est maintenant ou jamais.

Manu : Mais c’est sûr qu’à 300 nous on n’ira pas parce qu’il y a trop de travaux.

Simon : On n’ira pas par rapport vraiment aux travaux, ça ne vaut pas le coup.

Agent : Oui bien sûr et puis je comprends très bien, d’ailleurs la belle-fille que j’ai croisée tout à l’heure, elle me dit oui c’est logique, l’offre d’achat elle est logique bien sûr, j’ai dit oui. Elle travaille dans une autre agence immobilière.

La question clé a poser à un agent immobilier

Simon : D’accord, ok. Pendant qu’on y est, est-ce que vous avez rentré des nouvelles choses ?

Agent : Alors non, je n’ai pas eu de nouveautés pour l’instant, non.

Simon : Ok.

Agent : Pas de nouveautés pour l’instant.

Simon : S’il y en a, vous avez notre contact et puis voilà.

Agent : D’accord, d’accord, ça marche, ok.

Simon : Merci beaucoup, bonne soirée.

Agent : Merci, à bientôt.

Simon : Au revoir.

Manu : Bonne soirée, au revoir.

Négocier ce n’est pas toujours gagner

Simon : Voilà une histoire un peu rocambolesque j’ai envie de dire, mais bon ce n’est pas fini, on voit que l’agent immobilier il est très motivé, il travaille pour nous donc ça c’est bien.

Manu : On voit aussi que la négociation ce n’est pas un fleuve tranquille, donc il y a toujours des rebondissements, ça se fait en plusieurs coups de fil, ça se joue vraiment à la psychologie.

Simon : Affaire à suivre, en attentant abonnez-vous à la chaîne pour recevoir la suite du défi. Peut-être que papy va craquer ? vous pouvez aussi télécharger notre formation « Les huit secrets des investisseurs gagnants », pour ça vous cliquez sur le lien qui apparaît sur cette vidéo et vous laissez votre e-mail, on vous l’envoie immédiatement. L’aventure continue, à demain.

Une réflexion au sujet de « La réponse du vendeur en caméra cachée. Échec ou Succès ? »

  1. Ça n’a pas marché cette fois si, mais ce qui était important pour nous, c’est de vous montrer que même quand on n’est pas débutant dans l’immobiler, on se prend des râteaux !

    Il faut rien lâcher ! On continue et ça va payer…vous allez voir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *