UPW Notre Avis sur Tony Robbins le séminaire dont tout le monde parle

Téléchargez notre formation : Les 8 secrets des investisseurs gagnants

Yes, yes. On a passé quatre jours avec Tony Robbins.

Salut, c’est Simon et Manu du site « Acheter-un-immeuble.fr ». Aujourd’hui, on va vous raconter nos quatre jours chez Tony Robbins au séminaire UPW à Londres.

Mais d’abord, abonnez-vous à la chaîne pour recevoir en avant-première toutes nos prochaines vidéos.

Alors qui c’est ce fameux Tony Robbins ? Eh ben, c’est lui.

Tony Robbins c’est l’un des plus grands coachs en développement personnel de la planète hein, clairement. Il a coaché les sportifs comme Serena Williams, les acteurs comme Hugh Jackman. Il a même été apparemment un des conseillers du président des États-Unis Bill Clinton.

Comment nous on a connu Tony Robbins ? Tout simplement parce qu’il a écrit plusieurs bouquins. Il a écrit des gros pavés, hein. Moi, je pense notamment à « Un pouvoir illimité » que je suis en train de livre qui fait plus de 600 pages. Et on a regardé aussi un reportage sur lui qui s’appelle « I’m not your guru » et que vous pouvez retrouver sur Netflix.

Le but de cette vidéo c’est de vous expliquer notre expérience, comment on a vécu le UPW « Unleash the power within ».

What a fucking action !

Yeah. En fait, c’est en français « Libérez votre puissance intérieure », ça ça pète.

La première question que vous devez vous poser quand vous arrivez là-bas, c’est pourquoi je suis à ce séminaire ? En fait, tous les gens que vous allez croiser ils vont vous poser cette question. Donc moi, la première fois qu’on m’a demandé pourquoi t’es venue à UPW, ben je me disais ouais finalement pourquoi j’y suis. C’est vrai j’avais pas vraiment réfléchi avant, réfléchissez-y avant, c’est important.

En fait, nous comme on vous l’a expliqué on a lu ses bouquins. Tout le monde nous en parlait comme quoi c’était un truc de fou, un événement. Donc la première raison pour quoi on y allait, c’est juste pour vivre cette expérience.

Ben moi, j’y allais parce c’était ton cadeau d’anniversaire.

Et ça c’est la deuxième raison, c’est Manu m’a offert ça pour mes 30 ans. Plutôt pas mal comme cadeau d’anniversaire.

Le séminaire UPW, il y en a plusieurs par an partout dans le monde. Nous, on a participé à celui de Londres. Donc ça dure quatre jours. Il y a 12.000 personnes. C’est juste une salle énorme. Il y avait 66 nationalités différentes.

Du coup, c’est en anglais. Donc c’est ultra physique. Franchement, à la fin des quatre jours, on est rincés. D’ailleurs, on a pas pu faire cette vidéo avant. On l’a fait deux jours après parce que on était.

Il fallait récupérer.

Il fallait récupérer, mais c’est vraiment une expérience. Je reviens sur la partie anglais, parce que tout est en anglais. Donc heureusement vous pouvez prendre la traduction en simultané. Moi, j’ai quand même un bon niveau en anglais. J’ai formé des gens en anglais, voilà. J’ai eu mon TOEIC 8/10 pour ceux à qui ça parle. Mais même là franchement, c’est compliqué de tout suivre en anglais. Et surtout Tony, moi j’ai du mal à le comprendre. Il a un accent particulier. Donc la traduction, à moins que vous êtes vraiment bilingue, prenez-là. Franchement, ça coûte de l’argent, c’est en plus, mais ça vaut le coup.

Avant de vous expliquer en détail comment ça se passe, un dernier petit point logistique et puis à la fin on vous expliquera aussi combien ça coûte. Donc pour l’hébergement un truc hyper important, c’est de prendre un hôtel juste à côté de la salle parce que ça dure de 8 heures à minuit. C’est hyper intense physiquement. Émotionnellement, vous allez être claqué. Alors si vous devez en plus faire 30 mn de route à chaque fois, franchement c’est pas jouable.

On s’est fait plaisir, on s’est pris un petit yacht, on vous mettra quelques images, c’était super, ça s’appelle le Sunborn hôtel. Franchement, on vous le recommande. Alors comment ça s’est passé cette première journée avec notre ami Tony Robbins ? Eh ben, franchement, c’est un truc de malade. Vous arrivez, vous avez l’impression d’être une star. Tout le monde vous tape dans les mains, yes, yes, yes, et il y a une énergie de fou. Vous arrivez, vous chantez, vous hurlez. J’ai même perdu ma voix tellement j’ai crié. Franchement, c’était génial. Et ça, ça fait partie d’un concept super important. Manu, est-ce que tu peux nous expliquer ça.

Le premier concept de la journée, c’est le pic step. En fait, c’est de monter dans un état d’énergie vraiment fort parce que ça ça vous permet de transformer votre état émotionnel. Et du coup vous arrivez, vous êtes un peu comme ça, je suis fatigué, ça va commencer tôt, et tout. Et là, quand vous repartez, vous êtes le roi du monde.

En fait, il y a des exercices qui vous permettent de changer votre état émotionnel. C’est la physiologie qui génère une émotion positive et qui vous donne la pêche et avec la pêche, franchement tout est possible. Donc on va vous donner deux, trois techniques, deux, trois exercices qu’on a vraiment aimés qui permettent de changer votre état d’esprit avec le fameux pic step.

Alors c’est pas juste le changer, c’est le changer comme ça.

Oui. Premier exercice, premier la posture. Donc premièrement, comme vous l’a dit Manu, si vous êtes comme ça, état énergie faible. Maintenant, redressez-vous, mettez un sourire sur votre visage. Et là, déjà, vous allez vous sentir mieux, c’est impressionnant. Deuxième exercice, Manu. Deuxième exercice, vous allez faire votre geste, il appelle ça.

Yes, yes, yes.

Et voilà.

Et maintenant, moi je saute tous les matins en petite culotte sur mon lit, c’est trop bien, yes, yes.

Donc voilà, vous pouvez simplement en faisant un yes, yes, vous allez monter en énergie. Troisième exercice qui va vous permettre de monter en énergie, c’est quoi ? Manu elle a tout oublié. L’objectif de se mettre en pic step, eh ben, c’est l’ultime étape de cette journée qui finit très très fort.

Le gros temps fort.

Le gros temps fort. Vous finissez à minuit par marcher sur le feu. La marche sur le feu, donc en fait comment ça se passe ? Vous sortez dehors à pieds nus. Il faisait froid. On est à Londres hein quand même. Et pendant dix minutes, il y a une masse de personnes, vous imaginez 12.000 personnes.

Dix minutes ! ça a duré bien plus que ça.

Oui, plus que ça. Vous sortez à pieds nus, tout le monde est là, et il y a des cendres. Mais alors, on a quand même une histoire à vous raconter.

Moi, je dis ouais, bon en fait on m’avait dit ouais, c’est un peu des conneries et tout, les cendres elles sont à moitié mortes. Sauf qu’en fait, c’est pas vrai. Pourquoi Manu ?

Ben, déjà, quand tu sors, tu vois des cendres bien rouges et tout sur le côté et je dis non, non, mais moi je fais pas ça, pas du tout. Et après, on voit qu’il y avait des barrières. Donc ça, c’était un peu le côté mise en scène. Vous continuez d’avancer et là il y a genre je sais pas 30 trucs de cendre où chacun passe en file indienne pour pouvoir marcher, alors je sais pas, il y a quoi, il y a peut-être trois mètres à faire sur les braises et il faut monter en énergie. Il faut être dans votre pic step. Donc pour ça, vous avez des gens de l’équipe de Tony Robbins qui sont là pour vous aider à monter en énergie. Vous arrivez dans la file indienne, ça commence à faire yes, yes, yes. Et là, vous êtes juste avant de passer sur les braises. De chaque côté, vous avez un gars de Tony Robbins qui vous dit yes, yes, donc vous dites yes, yes, yes, et là vous regardez tout droit et hop vous y allez. Et quand vous arrivez, hop, il vous arrête, il vous met de l’eau sur les pieds pour être sûr que, ben, il y a pas des braises qui restent et que vous vous brûliez. Et si vous êtes vraiment en pic step, vous vous brûlez pas les pieds. Sauf que l’anecdote, c’est que monsieur Simon vous savez des fois il fait un peu le malin, hein. Il s’est dit ouais, moi je suis trop fort. De toute façon, c’est de l’arnaque, machin. Et qu’est-ce qui s’est passé ?

Ben, en fait je me suis pas vraiment mis en pic step pour le coup et je me suis cramé les pieds. Donc j’ai eu deux cloques le lendemain. Je l’ai senti toute la soirée.

Pas très grave.

Pas très grave. Aujourd’hui ça va bien, mais franchement, donc ma recommandation : faites l’exercice sérieusement. Moi, je l’ai fait un peu en dilettante et au final je me suis brûlé. Donc franchement, et tous les autres qui étaient avec nous, ils l’ont fait et ils se sont pas brûlés quoi, donc franchement faites votre pic step. Donc ça, c’est la fin de la première journée. Ça finit à minuit. Vous êtes rincé.

Alors attends ! Parce que ils se disent ouais, ok, la marche sur le feu, super, c’est marrant, voilà, on s’éclate. Mais c’est qu’une métaphore en fait la marche sur le feu. Qu’est-ce que ça veut dire ? ça veut dire que si vous avez réussi à marcher sur le feu, vous êtes inarrêtable. Et si vous vous mettez dans cet état de pic step dans la vie de tous les jours comme ça, en un claquement de doigt, vous allez être inarrêtable. Donc aujourd’hui, moi j’ai le power. Je suis trop forte, je suis une meuf qui déchire et je vais tout péter.

Deuxième jour, on se lève. 8 heures du matin, c’est parti. Alors là, par contre ça n’est pas avec Tony Robbins, c’est avec un de ses partenaires. Nous, c’était Joseph. Franchement, on était un petit peu déçus que ce soit pas Tony Robbins, même si on le savait, mais Joseph il assure. Il continue à faire le job.

En fait c’est simple, c’est Eddy Murphy. Vous voyez un petit black qui arrive. Il est plein d’énergie. Il est plein d’humour. Et ça y est, on entre dans cette deuxième journée. Alors comme toutes les journées, ça commence en dansant, en chantant pour se mettre dans une bonne énergie. Et ce que moi je retiens vraiment de cette deuxième journée, c’est plein de petites phrases percutantes et des histoires. Alors par exemple, une des histoires qu’on nous a expliquée, qu’on connaissait déjà, mais qu’on nous a rappelée, c’est celle de Walt Disney. Walt Disney il avait un rêve, c’était celui de construire les parcs d’attraction comme vous les connaissez. Et le truc, c’est que personne croyait à son histoire. Personne croyait à son projet. Donc Walt Disney qu’est-ce qu’il a fait pour réussir à financer son projet ? Et là, ça va vous parler parce qu’on parle financement, il a fait, écoutez bien, 302 banques. Et il a réussi ! Il s’est fait financer. Donc malheureusement, il l’a pas vu parce qu’il est mort entretemps, mais persévérance et vous arriverez à réaliser vos rêves. Ça c’était une des histoires importantes de la deuxième journée.

Il y a plein de phases percutantes. Franchement pour moi, c’est la deuxième journée le matin, c’est là où il y a le plus de contenus inspirants et que, voilà, plein de phrases, donc vous notez par exemple « on ne peut pas contrôler ce qu’il nous arrive, mais on peut contrôler ce que l’on fait avec ce qu’il nous arrive ». Donc ça, c’est ultra puissant. Il y a aussi « la clé du changement, c’est la répétition et tant que vous ne l’avez pas fait, vous ne savez pas, il faut agir ». Plein de phrases comme ça qui vous donnent vraiment la pêche et qui dans les moments difficiles peuvent vous booster et repartir.

Troisième jour, c’est le retour de Tony Robbins. Alors sa voix est reposée. Il est plein d’énergie et là on rentre dans le concept du conditionnement neuro-associatif. Le but c’est quoi ? C’est de vous faire rentrer en énergie et derrière vous faire travailler sur les croyances limitantes. On rentre en énergie, on écrit ses croyances limitantes et derrière on va rentrer dans une phase de méditation. Alors franchement, c’est une méditation qui est assez longue. Enfin, je pense que ça a duré bien au moins une heure hein, cette méditation.

Oui. Je pense que c’est très très fort. En fait, le but c’est de vous mettre en transe, carrément. Donc ça hurle dans la salle. Les gens ils pleurent. C’est vraiment un truc émotionnel super important.

Parce qu’en fait dans cette méditation, le but c’est quoi ? C’est de vous représenter vos croyances limitantes. De les ressentir et de se dire si je garde cette croyance limitante, ben comment va être ma vie dans cinq ans ? Comment va être ma vie dans dix ans ?

Et la quatrième étape du coup, une fois que vous avez bien ressenti en gros la douleur d’avoir ces croyances, eh ben, il vous propose de remplacer cette croyance limitante par entre guillemets l’opposé, une croyance qui va vous motiver. Donc pour donner un exemple, moi une de mes croyances limitantes, c’est je suis pas assez intelligent. Donc j’ai fait l’exercice et j’ai remplacé cette croyance par je suis un mec brillant, voilà. Est-ce que Manu, toi, tu veux partager une de tes croyances limitantes que tu as su transformer ?

Oui. Une de mes croyances c’était de dire il faut se fondre dans la masse. Être différent c’est mal, vous voyez c’est un peu le sentiment de rejet quand on est petit, on a envie de se fondre dans le groupe pour pas être différent, laissé sur le côté. Et moi, j’ai réussi à transformer ça en me disant, ben, être différent c’est l’avenir, parce que quand on est différent, on propose des approches différentes et c’est pour ça que les gens ils ont envie de travailler avec vous, ils ont envie d’être votre ami, ils ont envie de sortir avec vous, de se marier avec vous, parce que vous êtes pas comme tout le monde. C’est une force.

Et puis ça finit cette troisième journée par un concert de Will I am carrément. Alors nous, ça finissait.

On l’a pas vu, on vous avoue.

On était tellement claqués qu’on est partis avant, mais ça a fini genre à 23 heures avec un concert de Will I am Donc nous, on est rentrés se coucher pour être en forme pour le quatrième jour.

Quatrième jour. Là, une nouvelle fois, il y a pas Tony, c’est son équipe qui prend le relais. Je vais être honnête avec vous, c’est la journée qu’on a le moins aimée. Le but c’est de parler plutôt santé, mais le gros problème de cette journée, de mon point de vue, c’est que ça vend toute la journée. Ça vend. Ça vend. Ça vend. Donc tous les intervenants, vous pensez qu’ils vont venir vous raconter leur histoire, parce que c’est sur le principe du storytelling et puis en fait derrière, ben, il y a un produit à vendre. Ça va être business mastery, enfin ça va être tous les produits.

Tous les séminaires en fait que Tony Robbins fait et qui va vous proposer, enfin pas lui-même, mais entre guillemets son équipe qui vont essayer de vous vendre. Donc ça, c’est un peu chiant à la fin.

Vous tournez la page, les compléments alimentaires, et na na na et na na na. C’était trop.

Bon alors, le point positif, il y a toujours du positif, c’est que d’un point de vue marketing c’est intéressant. Vous apprenez plein de choses, comment vendre sans vendre en fait. Donc ça, c’est plutôt pas mal.

Il y avait aussi une intervention qui était super intéressante quand même. C’était une intervention sur le business de Mike, un des membres de l’équipe de Tony Robbins, où lui il expliquait comment il avait fait dans son business pour réussir à se différencier.

De manière générale, notre avis général sur le séminaire. On peut pas tout vous raconter parce que quatre jours en une petite vidéo, c’est vraiment court.

Franchement, il faut le vivre en fait parce que c’est une énergie.

Dites-nous dans les commentaires d’ailleurs si, vous, vous avez déjà été à un UPW. Est-ce que vous aimeriez y aller ? Est-ce qu’on vous a donné envie ? Et si vous y avez été, qu’est-ce que vous avez retenu de cet événement ? Franchement, ça nous intéresse. Mais nous, en tout cas, ce qu’on a retenu, c’est que premièrement je pense qu’il faut y aller. C’est une expérience à vivre. Vous allez monter en énergie. J’espère que vous le ressentez dans cette vidéo.

Moi, je dis il faut le faire au moins une fois dans sa vie. Et on s’était pas concertés, il avait réfléchi avant et il me dit ben et toi, qu’est-ce que t’en penses ? Je lui dis, bah, c’est à faire une fois dans sa vie. Il me dit t’as lu mes notes ? Ben non, j’ai pas lu tes notes.

Les deux points marquants vraiment que je retiens, c’est le pic step. Comment notre physiologie impacte notre état d’esprit et du coup les actions qu’on va prendre, ça c’est vraiment ultra puissant et on l’a senti, on l’a vécu. Le deuxième point positif vraiment que j’ai aimé, c’est cet exercice-là qu’on vous a expliqué sur les croyances limitantes.

C’est vraiment puissant.

Oui, franchement, des émotions fortes et qui peuvent vraiment changer votre vie.

Alors après sur les points de vigilance, les trucs qu’on a un peu moins aimés, la première chose, ben c’est le fait que ce soit pas dans notre langue maternelle parce que c’est en anglais. Même si il y a la traduction en simultané, il y a toujours un décalage même de deux, trois secondes et donc il y a beaucoup de gestes, on vous dit beaucoup oui, oui machin et vous vous êtes toujours en décalage parce que le temps que le traducteur traduise, ben, ils ont déjà tous baissé la main, vous, vous la levez. Le deuxième point de vigilance, c’est faites attention avec qui vous y allez. Vous pouvez y aller tout seul, vous allez voir sur place, vous allez trouver plein.

Plein de nouveaux amis.

Oui, oui, tout le monde est dans le même état d’esprit. Il y a vraiment cette bienveillance. Donc n’hésitez pas à y aller seul. Nous, on y est allés à deux. Quand on est un couple, on se disait c’est quand même important.

Oui, c’est cool.

On revient quand même un peu transformés, je trouve.

Oui. Et si vous y allez tout seul et que vous êtes avec votre femme, vous allez revenir, yes, motivé à fond, votre femme elle va pas comprendre. Donc si vous pouvez y aller à deux, franchement allez-y. Par contre, attention parce que il faut y aller dans l’état d’esprit de se livrer, d’aller par exemple.

De jouer le jeu moi je dirais. Avant de se livrer, c’est je joue le jeu, je vais au séminaire, je vis l’expérience et s’ils me demandent de faire des trucs qui me paraissent bizarres, ben, c’est pas grave, j’y vais. Et j’attends de voir ce que ça va donner. Donc si vous y allez avec quelqu’un, il faut que cette personne elle soit dans le même état d’esprit. Et même nous on y allait en couple, on est pas restés collés tout le temps ensemble parce qu’il y a des choses c’est quand même vachement perso. Et moi, j’avais pas toujours tout envie de dire à Simon et vice-versa.

Eh ben, moi non plus j’avais pas envie de tout te dire. Donc en fait c’est pas très grave, vous pouvez partager avec d’autres personnes. Il y a 12.000 personnes. 700 Français, donc vous imaginez bien il y a aucun souci par rapport à ça. Allez-y à deux avec votre femme, avec votre conjointe si vous voulez, franchement c’est mieux. Par contre, n’hésitez pas à faire les exercices séparément. Après, si vous avez déjà lu pas mal de livres en développement personnel, clairement c’est pas là où vous allez apprendre énormément de choses. C’est plus une expérience à vivre ce fameux pic step. C’est là où vous allez vraiment retirer la valeur de UPW. Et puis dernier point, Manu ?

Oui. Le dernier truc, c’est le côté vente. Le premier jour pas de vente, donc ça c’est top. Le deuxième jour ça commence, mais c’est encore assez light. Et le troisième, surtout le quatrième jour, quatrième jour quasiment pas de contenus, quasiment que de la vente. Donc ça, ça nous a quand même un peu dérangés. Même si on a appris des trucs d’un point de vue marketing.

Yes. Et donc la dernière question, je vous en avais parlé, c’est combien ça coûte de vivre cette expérience ?

Ça, normalement, tu devrais pas le savoir, c’est ton cadeau.

Ah oui, c’est vrai. Ben alors, ce que je vais faire, je vais boucher mes oreilles pour que Manu puisse vous dire combien elle a payé et aussi comment ça marche. C’est parti.

Alors, combien j’ai payé ? En fait, ben, les places elles sont mises en vente un an à l’avance. Et plus vous avancez vers le séminaire, ben dis pas oui, sinon ça veut dire que t’entends. Plus vous avancez vers le séminaire, plus c’est cher. Donc moi, j’ai commandé très en avant. Là, on est en avril 2019, moi j’ai commandé en mai 2018 et ça a coûté, ça m’a coûté 1.400 euros par place avec la traduction. Et ça, en fait vous avez plusieurs niveaux de place. Il y a les places Gold, c’est le moins cher. Moi, j’ai pris le truc juste au-dessus, VIP. Juste au-dessus vous avez Rubis, etc. etc. Qu’est-ce que ça change ? Ben, pour les trois, quatre premiers niveaux de place, en fait c’est juste l’emplacement dans la salle, et au final franchement c’est pas très important parce que Tony Robbins et aussi les membres de son équipe ne restent pas sur scène. Il se balade et il y a toujours un caméraman qui est focus sur lui. Donc honnêtement, même si on avait été en Gold, ça changerait rien.

Franchement, prenez le premier tarif, ça change vraiment pas grand-chose.

Si t’arrives vraiment tout en haut, il y a la possibilité de manger avec Tony Robbins. Alors je ne sais pas comment ça se passe, parce que je ne connais personne qui était sur ce type de tarif, mais honnêtement je pense que c’est quand même au moins, de mémoire au moins 6.000, 7.000 euros la place.

Oui, au premier rang.

Oui. Alors vous allez être tout devant, mais honnêtement ça change pas grand-chose.

Non, franchement.

De toute façon, je comprends pas Tony, donc j’aurais pas trop su quoi lui dire.

Après, vous pouvez le rencontrer, etc. Mais en tout cas, je pense que le plus important c’est d’y aller. Je connais pas le prix, bon je vais le voir au montage en fait hein, c’est moi qui fait le montage donc je vais le voir. Mais ça représente un investissement. Si vous pouvez le faire, allez-y.

Moi, j’ai cassé ma tirelire. Honnêtement, j’avais jamais mis aussi cher dans une place de séminaire.

C’est pas tous les jours 30 ans quand même !

Ben ouais, c’est pas tous les jours 30 ans, mais c’est pour ça qu’on vous dit faites attention avec qui vous y allez, etc. C’est un investissement et il faut vivre l’expérience à fond.

Voilà. Donc si vous avez aimé cette vidéo, mettez-nous un like et surtout abonnez-vous et puis si vous voulez apprendre à changer votre vie grâce à l’immobilier.

Dites yes.

Dites yes et cliquez sur le bouton qui apparaît sur cette vidéo ou dans la description. On vous offre une série de vidéos, une web conférence, vraiment énormément de contenus qui peuvent vous aider justement à changer votre vie, à gagner votre liberté financière grâce aux immeubles de rapport, les immeubles rentables. Et n’oubliez pas, l’aventure continue, à demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.