La liberté financière… Voilà des mots qui font rêver plus d’un. Pour atteindre cet objectif, nombreux sont ceux qui envisagent l’investissement dans l’immobilier. Vient alors la question que tout investisseur se pose : « À quel moment investir dans l’immobilier ? » Ou « Quel est le meilleur moment pour investir dans l’immobilier locatif ? ». En effet, se lancer au bon moment est essentiel pour réussir son investissement. Mon article ci-présent peut justement vous apporter des éléments de réponse à ces interrogations.

Se lancer à la conquête de l’investissement dans l’immobilier : l’âge est une fausse croyance

Lorsque la pensée d’acquérir un bien immobilier vient pour la première fois à l’esprit, on regarde généralement son âge. Ceux qui ont une vingtaine d’années se disent être trop jeunes et pas assez expérimentés. Ceux qui ont la cinquantaine et plus pensent qu’il est trop tard. Tandis que ceux entre ces deux tranches d’âges disent ne pas avoir le temps de faire de l’immobilier locatif ou ont peur de prendre des risques. Je vais vous dire la vérité sur ces points : ce sont des excuses ni plus ni moins. Tout le monde peut entreprendre à tout moment à condition de prendre son courage à deux mains.

Par ailleurs, on peut trouver des avantages à se lancer dans le marché immobilier selon sa tranche d’âge :

  • Investir quand on est dans la vingtaine, voire la trentaine, est pertinent pour contracter plus facilement un prêt à longue durée avec des taux bas. En commençant à rembourser jeune, il devient plus simple de constituer une épargne importante.
  • À partir de la cinquantaine, vous disposez des ressources nécessaires pour financer l’achat d’un bien locatif avec un apport pour réduire la durée de crédit. Cela permet également de profiter plus rapidement des rentes. D’autant que si vous ne travaillez plus, vous disposez de tout le temps, dont vous avez besoin pour booster la rentabilité de votre immeuble de rapport et le gérer au mieux.
  • Entre ces tranches d’âge, vous entrez dans une situation financière stable. Ainsi, vous pouvez penser d’ores et déjà à votre retraite et commencer à investir.

Évaluer votre situation professionnelle et personnelle

Un autre blocage empêchant la réalisation d’un projet d’investissement dans l’immobilier est la croyance qu’il faut être riche. En vérité, il suffit d’être stable sur le plan financier pour investir. En effet, une certaine stabilité permet d’obtenir plus aisément un crédit auprès d’un établissement bancaire.

De manière générale, vos sources de revenus peuvent être décisives sur le moment le plus opportun pour réaliser un financement immobilier. Au cours de votre carrière, il est probable que vous receviez une augmentation salariale, changiez de poste… Dans votre vie personnelle, vous pouvez aussi percevoir une rentrée soudaine d’argent comme un héritage ou en vendant un bien non immobilier.

Quoi qu’il en soit, une amélioration de votre situation professionnelle ou personnelle est une occasion à ne pas manquer pour garantir votre liberté financière ou vous créer un patrimoine. De plus, cela peut contribuer à rembourser votre crédit en cours.

Le marché immobilier, facteur de décision important ou pas ?

Le marché immobilier connait des variations, à la hausse ou à la baisse, comme tout autre marché. Une bonne chose, c’est qu’il n’est pas aussi volatile que les fluctuations de la bourse. La valeur d’un bien immobilier ne diminue donc pas du jour au lendemain.

Les variations de marché indiquent ainsi le moment où les prix sont à la baisse et à la hausse. En principe, ils sont en augmentation au printemps, ce qui rend les négociations plus ardues. De l’autre côté, acheter un bien s’avère plus facile durant les périodes estivales où les Français partent en vacances. L’activité du marché immobilier est effectivement moindre, autant au niveau de l’offre que de la demande. La concurrence est donc moins rude et les vendeurs sont plus ouverts à la négociation. En automne, la concurrence se fait également rare. Vous pouvez dès lors acheter un bien en étudiant convenablement la question et les autres opportunités. En hiver, l’offre dépasse largement la demande. Comme les vendeurs ont du mal à trouver preneur durant cette saison, elle est propice à la négociation.

Bon à savoir

Les investisseurs ont pour habitude d’acquérir un bien lorsque le marché est en baisse. Cependant, investir dans un immeuble pour le louer ensuite est différent de l’achat d’une résidence principale. Ainsi, plutôt que de vous baser sur les variations de marché à court terme, je vous conseille de vous projeter sur le long terme, d’étudier la rentabilité locative et évaluer le risque encouru.

Les taux bas de crédit immobilier indiquent le bon moment pour acheter !

Parmi les observations à faire pour évaluer le moment idéal pour acquérir un bien dans le but de percevoir des loyers, il y a le taux de crédit. Quand celui-ci est à la baisse, il devient possible de profiter d’une réduction sur vos mensualités ou sur la durée du crédit. D’ailleurs, dans le cadre d’un investissement locatif, un taux d’intérêt de prêt bancaire faible favorise une rentabilité plus élevée et vous avez tout à gagner à utiliser l’effet de levier en effectuant le minimum d’apport. En effet, les loyers perçus étant de valeur supérieure aux mensualités de votre prêt, une partie servira à leur financement et l’autre partie gonflera vos ressources.

Néanmoins, voir des taux d’intérêt bas ne signifie pas qu’il faut faire place à la précipitation. Encore une fois, un projet d’investissement locatif doit être mûrement réfléchi afin de déterminer le moment le plus opportun pour acheter. À part la rentabilité locative, les risques, les variations du marché, il convient de prêter attention aussi à la ville, au quartier, à l’arrondissement, le type de bien à acheter et les besoins de votre cible.

En bref, plusieurs facteurs sont à considérer pour décider du meilleur moment pour investir dans l’immobilier. Je vous recommande donc de croiser toutes les informations que vous obtenez pour optimiser autant que possible la réussite de votre projet. Il est également important de ne pas se laisser bloquer avec de fausses croyances qui ne servent à rien, sinon qu’à se gâcher la vie.

Share This