Salut à toi l’Investisseur Gagnant!

Comme je te l’ai expliqué il y a quelques jours, Simon et moi on a profité du mois de janvier pour faire le tour de nos locataires et leur offrir un petit cadeau.

Du coup on est aussi repartis avec notre to do liste de toutes les petites bricoles à régler dans les appartements (bon c’était aussi le but en même temps).

On se rend donc dans notre immeuble de Lille dernièrement acheté, on fait la connaissance de la locataire du RDC que nous n’avions pas encore vue et là, fait divers : la poubelle de l’immeuble a été volée.

Intrigue digne d’un roman jeunesse, il va falloir mener l’enquête et surtout trouver une solution…

Et ouais, c’est ça aussi le quotidien d’un investisseur immobilier.

La suite de l’histoire ? C’est par ici.

Quand j’ai dit à Simon que j’allais vous parler du vol de notre poubelle, il m’a tout de suite répondu « N’importe quoi ! C’est pas intéressant et personne ne va lire ».

Peut-être ! Mais n’empêche, on n’avait pas dit qu’on partageait le quotidien de l’investisseur immobilier dans cette chronique ?

Et bien la vraie vie de l’immobilier c’est aussi ce genre de petits problèmes à régler. Et ce genre de conseils pratiques, personne ne les partage avec vous et quand ça vous arrive, vous êtes bien emmerdés !

 

Que faire quand la poubelle de votre immeuble est volée ?

Bien souvent, quand votre locataire ne sait pas quoi faire, il vous appelle pour trouver la solution.

Certains propriétaires auraient tendance à penser que ça n’est pas leur problème et que leur locataire n’a qu’à se débrouiller.

C’est une vision des choses et je suis d’accord pour dire qu’il ne faut pas trop les materner.

D’un autre côté, c’est dans ce genre de situations que vous avez tout votre rôle à jouer pour le fidéliser: répondez-lui rapidement et aidez-le à trouver la solution

 

#1 Mener l’enquête

Heureusement un vol de poubelles ça n’arrive pas tous les jours.

Dans ces cas-là, il faut d’abord commencer par être pragmatique : demandez-leur de faire le tour du quartier pour voir si un voisin ne l’aurait pas « emprunté ». En général les poubelles sont étiquetées avec l’adresse de la maison donc facile à repérer.

 

J’ai donc envoyé un mail aux locataires de l’immeuble pour les prévenir et en leur demandant de me recontacter quelques jours après s’ils ne l’avaient toujours pas retrouvée.

Verdict après une semaine : pas de poubelle et je suis bonne pour trouver une solution de remplacement…

 

#2 Trouver l’organisme en charge de la collecte des déchets

Je me dis : « Manu active ton cerveau et trouve qui s’occupe de gérer les poubelles sur la commune ».

Ce coup-ci c’est mon tour de mener l’enquête…

En général, la collecte des déchets est gérée par la commune ou l’agglomération dans les grandes villes et il y a toujours un service dédié.

Me voilà donc en train de surfer sur le site internet de la MEL (Métropole Européenne de Lille) et « Euréka », ils ont une rubrique dédiée aux problèmes de poubelle. Soit dit en passant, je plains le gars de la com ‘ en charge de la mise à jour de cette rubrique du site…

Super ! Ils ont justement mis en ligne le numéro du prestataire en charge de gérer les problèmes de poubelle (eh ouais ça existe :-))

 

#3 Contacter le prestataire et commander une nouvelle poubelle

Je contacte la hotline du prestataire, j’attends quelques minutes et je tombe sur LA REINE du remplacement de poubelles qui m’explique tout en détails.

Commander une nouvelle poubelle, pas si simple.

La fourniture de poubelles est gratuite mais elle doit respecter des procédures bien spécifiques. Je suppose que c’est pour éviter les abus. Déjà qu’il y a des gens qui ressentent le besoin de voler les poubelles des autres…

Alors messieurs, dames, pour obtenir le remplacement de ma poubelle, la procédure exige que je transmette une « main courante » et ensuite le remplacement se fera sous 6 jours.

En pratique, ça veut donc dire qu’il va falloir se rendre à la police pour déclarer le vol de poubelle et transmettre le document eu prestataire.

Fais c**** !

Bon la bonne nouvelle, c’est qu’apparemment le locataire peut faire la main courante par lui-même et que je n’aurai pas à me déplacer… Croisons les doigts.

Je vais leur envoyer un mail dès maintenant pour les prévenir. Je suis sûr qu’ils vont être contents…

Affaire à suivre…

 

Cet article peut te sembler anecdotique mais il faut que tu sois conscient que c’est aussi CA le quotidien de l’investisseur immobilier. Surtout quand on décide de gérer soi-même les locataires.

Si je t’en parle, c’est pour que tu en sois conscient dès la définition de ton projet immobilier et surtout pour que tu te poses les BONNES QUESTIONS sur LA STRATEGIE qui te correspond !

Les 2 principales :

  • Pourquoi tu fais de l’immobilier ?
  • Combien de temps es-tu prêt à y consacrer ?

 

A toi de jouer !

 

En attendant…

L’aventure continue… à demain !

Simon & Manu

Les Investisseurs Gagnants

 

Share This