Ça y est, après des mois de recherche, vous avez trouvé le bien immobilier de vos rêves. Un immeuble bien sous tout rapport dont vous comptez bien tirer profit grâce à la location. Mais si investir dans l’immobilier est une chose, gérer un investissement locatif en est une autre. Effectivement, pour sécuriser votre investissement, vous devez être vigilants sur de nombreux points. Malheureusement, pour beaucoup de propriétaires bailleurs privés, la gestion des loyers impayés, la dégradation du logement… peuvent donner des sueurs froides. Dans ce cas, la meilleure solution est de déléguer la gestion de votre investissement locatif à un professionnel immobilier. En effet, ses connaissances juridiques et techniques garantissent la pérennité de votre investissement.

Les missions du gestionnaire locatif

Le gestionnaire locatif est un professionnel de l’immobilier – une agence immobilière, un administrateur de biens – qui gère à votre place toutes les tâches relatives à la mise en location de votre bien immobilier. À savoir :

  • Communication sur la disponibilité du bien sur les différents canaux : plateformes en ligne dédiées, affichage, etc.
  • Recherche des locataires.
  • Études dossiers.
  • Sélection des locataires.
  • Visite des lieux.
  • Procédure administrative : contrat de bail, caution solidaire…
  • Réalisation de l’état des lieux à l’entrée et à la sortie.
  • Remise des clés.
  • Perception des loyers.
  • Recouvrement des loyers.
  • Gestion des sinistres : incendie, dégâts des eaux, etc.
  • Prise en charge des travaux avec recherche des prestataires.
  • Etc.

Toutes ces modalités sont consignées dans le mandat de gestion, le contrat qui vous lie avec le gestionnaire. Tout comme la durée de la mission du gestionnaire et sa rémunération.

déléguer gestion locative

Les avantages de déléguer la gestion de votre investissement immobilier

La délégation de la gestion de votre investissement immobilier à un professionnel vous confère plusieurs avantages :

Déléguer la gestion de son investissement immobilier pour bénéficier d’une protection juridique et administrative

La gestion location est encadrée par de nombreuses lois. Celles-ci changent régulièrement, et les connaître permet d’éviter un certain nombre de problèmes qui peuvent avoir des conséquences terribles sur votre investissement :

  • Nullité des baux.
  • Contentieux avec les locataires.
  • Versement de dommages et intérêts.
  • Etc.

Le gestionnaire locatif connaît toutes les lois et réglementations en vigueur en matière d’immobilier. Il peut donc vous conseiller sur les différents baux (bail d’habitation, bail mobilité…) et types de location (location meublée, location nue, location de courte durée, location de longue durée, etc.), les clauses à y insérer pour éviter tout manquement qui vous expose à des pénalités, les diagnostics que vous devez réaliser avant la mise en location d’un logement, vos obligations en cas d’anomalie et de problème (chaudière en panne, toit qui fuit, etc.), le montant des loyers par rapport aux tarifs du marché pour des biens similaires dans la même ville, quartier et rue pour éviter une révision des loyers qui peut vous coûter cher si celui-ci a été surévalué, le montant des différentes charges (les charges récupérables et celles qui ne le sont pas), etc. Grâce aux connaissances de ce professionnel, vous vous évitez des procès et des litiges avec vos locataires. Mais si effectivement le cas se présente, il vous soutient et vous conseille pendant toute la durée du procès.

De plus, en donnant mandat à un gestionnaire professionnel pour la gestion de votre patrimoine, vous bénéficiez de plusieurs garanties. Effectivement, certains professionnels incluent dans leurs prestations des garanties contre les loyers impayés, les dégradations du logement, les recours en justice, les vacances locatives, etc.

Déléguer pour optimiser la gestion du bien

En déléguant la gestion de vos biens immobiliers locatifs à un gestionnaire, votre bien est loué dans des conditions optimales, assurant ainsi la réussite de votre investissement immobilier. Premièrement, comme c’est le gestionnaire qui recherche les locataires, vous êtes sûrs qu’ils auront été sélectionnés rigoureusement (profils et pièces justificatives vérifiés, références, etc.). Cette rigueur dans le choix des locataires est extrêmement importante, notamment si vous êtes en copropriété. Et d’un, de bons locataires vous permettent de préserver de bonnes relations de voisinage avec les autres copropriétaires. Et de deux, vous réduisez les risques d’impayés et de détériorations de votre bien. De plus, en cas de vacance locative, le gestionnaire pourra rapidement trouver d’autres locataires afin de ne pas réduire vos revenus locatifs.

Deuxièmement, en cas de problème avec un locataire ou le logement, le gestionnaire se déplace instamment sur les lieux. Ce qui peut ne pas être le cas avec vous, notamment si vous avez de nombreuses obligations professionnelles ou si le bien se trouve à des centaines de kilomètres de chez vous. Ainsi, dans le cas où il y a une panne d’électricité ou une fuite des canalisations, il pourra intervenir rapidement et contacter dans les plus brefs délais un professionnel pour régler l’urgence. Cela vous évite donc d’interrompre une réunion professionnelle ou de quitter un client en plein déjeuner d’affaires pour régler le problème.

Au-delà de la gestion quotidienne de votre patrimoine, un gestionnaire professionnel vous conseille sur les travaux de rénovation à réaliser pour rendre votre bien en accord avec les profils et les attentes des locataires de la région : par exemple battre un mur pour faire de deux petites chambres une grande pièce et ainsi attirer une autre catégorie de locataires. Ou encore, transformer un grand appartement en deux petits studios si la ville est étudiante.

Plus encore, il vous conseille dans la fiscalité de votre immeuble : gestion d’actif, déclaration fiscale, etc.

Déléguer tout en payant moins d’impôts

Si de toute évidence, la gestion d’un investissement immobilier par un professionnel a un coût — le tarif dépend évidemment du forfait que vous avez choisi, mais généralement les honoraires d’un gestionnaire immobilier correspondent à un pourcentage du loyer (6 à 1o % en moyenne, charges comprises) — la bonne nouvelle est que vous pouvez déduire ces frais de vos revenus fonciers puisque les frais de gérance facturés par un professionnel de l’immobilier font partie des charges déductibles.

Pour obtenir un meilleur rapport qualité/prix, je vous conseille de comparer plusieurs offres de gestion locative. Portez surtout votre attention sur les prestations de chaque professionnel, car la définition du pourcentage revient au libre choix du gestionnaire.

Share This