Vous voulez vous lancer dans l’immobilier pour vous constituer un patrimoine immobilier, préparer votre retraite ou bénéficier d’avantages fiscaux ? Quelle qu’en soit la raison, vous devez diversifier vos investissements pour maximiser votre rentabilité. Dans le jargon, on appelle ça construire un portefeuille immobilier. Je vous montre dans cet article quels sont les investissements immobiliers les plus intéressants.

Qu’est-ce qu’un portefeuille immobilier ?

Un portefeuille immobilier est l’ensemble des biens immobiliers que vous détenez en tant qu’investisseur. Constituer un portefeuille immobilier consiste donc à acquérir un certain nombre de biens immobiliers pour en tirer un montant de bénéfices intéressant. Si vous envisagez de créer une entreprise immobilière, vous devez disposer d’un portefeuille important, car c’est la seule manière de transformer votre achat en une carrière à plein temps.

L’un des plus grands avantages de la constitution d’un portefeuille immobilier est que cela permet de réduire le niveau de risque. Effectivement, si un projet tombe à l’eau ou fait faillite, vous aurez toujours la possibilité de toucher les revenus de vos autres investissements immobiliers.

portefeuille immobilier

Investir dans l’immobilier locatif pour construire un portefeuille immobilier

L’investissement dans l’immobilier locatif consiste à acheter un immeuble dans le but de le louer et percevoir des revenus complémentaires. À la fin du remboursement de votre emprunt, vous pourrez faire de votre investissement votre résidence principale. Par ailleurs, l’investissement locatif vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt. En effet, le gouvernement français a mis en place plusieurs dispositifs de défiscalisation vous permettant de profiter d’une déduction d’impôts si vous vous engagez pour la location de votre bien immobilier.

Par ailleurs, le marché immobilier est stable depuis quelques années malgré quelques fluctuations. Toutefois, le rendement locatif varie en fonction du type de bien immobilier et du type de location. En outre, l’emplacement joue un rôle primordial dans votre rendement. Si vous suivez sur mon blog, vous avez l’habitude de m’entendre dire que l’affect n’a pas de place quand il s’agit d’investissement locatif. Si investir dans un bien situé à côté de votre résidence principale est la meilleure option parce que vous gardez le contrôle de votre patrimoine, ceci n’est pas toujours vrai.

La location saisonnière

Cette option vous permet de bénéficier d’un rendement locatif élevé, notamment lors de la saison touristique (jusqu’à 10 à 20 % de plus). Toutefois, pour rentabiliser votre investissement au maximum, je vous conseille d’investir dans une ville avec une demande locative tout au long de l’année. Et pour cause, si vous investissez dans une ville touristique, la mode et la tendance conditionneront vos revenus locatifs. Ce que je veux dire c’est que si les touristes trouvent un autre endroit à la mode, ils déserteront la ville et votre bien ne trouvera plus de locataire.

La location longue durée

La location longue durée a l’énorme avantage de limiter le turn-over et la vacance locative. Par ailleurs, la gestion de patrimoine est également moins contraignante : moins de travaux de remise en état du bien, moins de visite des lieux, etc. Plus que tout, en investissant dans l’immobilier locatif longue durée, vous bénéficiez d’énormes avantages fiscaux.

Réaliser des placements immobiliers

Bien qu’il est très tentant de constituer un portefeuille rapidement lorsqu’il y a de belles opportunités d’investissement, il vaut mieux commencer lentement si vous voulez que votre portefeuille immobilier soit parfait. Pour cela, je vous recommande de débuter avec un ou deux investissements immobiliers solides. Lorsque de nouvelles opportunités se présentent, vous pourrez alors anticiper et identifier celles qui présentent le moins de risques et qui ont le plus de chances de réussite. Pour vous aider, je vous suggère les deux moyens d’investissement suivants :

SCPI : un placement immobilier rentable et sans contrainte de gestion

Depuis quelques années, les sociétés civiles de placement immobilier ou « SCPI » ont permis aux investisseurs immobiliers d’augmenter de 5 à 8 % leurs revenus annuels. Leur principe est de collecter des fonds auprès d’investisseurs, d’acquérir des biens immobiliers (immeuble d’habitation ou à usage bureau, résidences hôtelières, locaux industriels, etc.) et de les revendre à ses associés sous forme d’actions boursières pour en obtenir un rendement. En prenant des parts au parc immobilier d’une SCPI, vous devenez alors associé et vous recevez des revenus selon votre participation, à intervalles réguliers.

Le plus grand avantage d’investir dans une SCPI est donc que pour une modeste mise de fonds, vous aurez la possibilité d’investir dans un patrimoine sûr et diversifié, mais surtout plus rentable que l’achat d’immobilier locatif. De plus, vous n’aurez plus à vous occuper de la gestion de vos investissements.

Le crowdfunding immobilier : un investissement rentable et responsable

Le crowdfunding immobilier ou financement participatif est un placement en vogue actuellement. Ce concept est inspiré des campagnes de financement participatif qui proposent d’investir dans la construction de programmes immobiliers. C’est donc les fonds collectés auprès des particuliers qui permettront aux promoteurs de réaliser leurs projets immobiliers et lorsque les immeubles ont été construits et vendus, ils redistribuent les bénéfices aux investisseurs.

Passer par une plateforme de crowdfunding constitue donc une opportunité intéressante si vous voulez épargner de l’argent tout en investissant dans l’immobilier. Il vous permet d’obtenir, de manière sûre et rapide, une bonne rentabilité. De plus, ce type d’investissement n’exige pas une grosse somme d’argent, car c’est l’addition de sommes collectés qui va permettre de financer le projet.

Investir dans l’immobilier professionnel

L’investissement dans un bien immobilier professionnel est aussi une autre manière de construire un portefeuille immobilier. De plus, c’est un investissement plus rentable par rapport à un investissement locatif à des particuliers avec un rendement plus élevé (jusqu’à 10 % dans certaines villes).

Effectivement, la vacance locative est quasi inexistante, notamment dans les zones à forte attractivité économique comme Paris, Bordeaux ou Toulouse.

Share This