Pour vous constituer un patrimoine immobilier rentable, vous devez diversifier vos investissements. En effet, cela vous permet de décupler vos rendements locatifs. Par ailleurs, en ne mettant pas tous vos œufs dans le même panier, vous partagez les risques locatifs. Investir dans l’immobilier d’entreprise est un moyen de diversifier vos placements, et qui plus est, c’est un investissement rentable. En outre, il s’adresse à tout type d’investisseur, pas seulement aux riches qui ont des millions d’épargne dans leur compte en banque, mais aussi aux investisseurs qui parient sur un crédit immobilier pour acquérir des biens immobiliers locatifs. Je vous explique tout cela plus en détail.

Investir dans l’immobilier d’entreprise : pourquoi vous devriez vous y mettre ?

On désigne par immobilier d’entreprise tout bien immobilier qui n’est pas destiné à l’habitation. Il peut s’agir de locaux d’activités, de commerces, de bureaux, des usines ou espaces de production et des entrepôts. Sur le plan financier, investir dans l’immobilier d’entreprise est bien plus rentable comparé à l’investissement résidentiel. Concrètement, vous pourrez avoir un rendement jusqu’à 2 % voire 3 % de plus en fonction de la zone d’investissement. Selon une étude réalisée par l’Institut de l’Épargne Immobilière et Foncière, l’immobilier d’entreprise a dégagé une rentabilité de près de 9 % ces 20 dernières années.

Par ailleurs, la gestion est plus souple et moins onéreuse, car généralement elle est confiée à un professionnel. Ainsi, cela vous laisse le temps de faire d’autres investissements locatifs tout en optimisant vos placements. Plus encore, les risques d’impayés sont moindres avec la location de locaux, car le bail commercial est souple. En effet, vous pouvez ne pas signer le bail classique de 3 ans (9 ans auparavant avec la loi Pinel) et opter pour un bail dérogatoire, beaucoup plus court surtout pour une entreprise nouvellement créée. Ainsi, cela vous permet de rompre le contrat dès lors que l’entreprise locataire montre des signes de défaillance dans le paiement de ses loyers. Autrement dit, dès le premier impayé, vous pourrez résilier le bail.

En outre, si le local professionnel est situé dans une zone à fort potentiel, vous pourrez dégager une plus-value importante à la revente.

Enfin, l’investissement dans l’immobilier professionnel vous permet de choisir votre fiscalité et bénéficier d’avantages fiscaux.

Comment devenir propriétaire d’un bien immobilier locatif à destination des professionnels ?

Pour un investisseur immobilier, investir dans l’immobilier d’entreprise semble être un projet inaccessible. En effet, le prix d’achat, le coût des travaux et de l’emprunt… peuvent faire peur. Pourtant, je vous assure que vous pourrez investir dans l’immobilier d’entreprise sans être riche comme Crésus. Par ailleurs, malgré un risque de vacance locative importante si les bureaux ou les locaux sont situés en zone non attractive, acheter un bien immobilier professionnel reste un investissement rentable qui vous permet de développer votre patrimoine immobilier.

En principe, il faut des millions d’euros pour acheter un bien immobilier locatif à destination des entreprises. Ainsi, investir seul ne s’adresse pas à tout le monde. Heureusement, il y a d’autres solutions moins onéreuses pour devenir propriétaire d’un bien immobilier d’entreprises. Plus généralement, vous pourrez créer une SCI et investir à plusieurs ou bien acheter des parts dans une SCPI. Dans les deux cas, vous profiterez de nombreux avantages.

Créer une SCI

La création d’une SCI pour investir dans l’immobilier d’entreprise est très avantageuse. Entre autres, elle vous permet d’acquérir un bien que vous n’auriez pas pu acheter seul. En effet, vous et vos associés êtes solidaires du crédit immobilier et vos capacités d’emprunt sont augmentées. Ainsi, vous décuplez votre capital de départ. Par ailleurs, l’achat via une SCI vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt ; grâce notamment à de nombreux dispositifs de défiscalisation comme Pinel, Denormandie, etc. De plus, en cas de déficit foncier, il est possible de l’imputer sur le déficit global de la société, dans la limite de 10 700 €.

En outre, en cas de plus-values à la revente, celles-ci sont soumises au régime des plus-values privées. Cela veut dire que vous pourrez être exonéré d’impôt lorsque vous cédez vos parts de SCI après une certaine durée de détention.

Investir dans une SCPI

La SCPI ou société civile de placements immobiliers est un autre moyen d’investir dans l’immobilier d’entreprise avec un moindre ticket d’entrée. Concrètement, vous détenez des parts dans une SCPI et tous les trimestres, vous recevez des parts de loyers à la hauteur de vos investissements.

En plus de sa grande accessibilité, la SCPI vous permet de dégager une plus grande rentabilité sans vous occuper de rien puisque la gestion (recherche du bien immobilier et des locataires, recouvrement des loyers, travaux d’entretien…) est confiée à une société spécialisée de la SCPI.

Par ailleurs, investir dans l’immobilier d’entreprise via une SCPI est moins risqué, car la vacance locative, tout comme les risques d’impayés sont minimisés.

Enfin, concernant la fiscalité, un déficit foncier est également déductible du revenu global de la société, sous certaines conditions.

Conseils pour bien investir dans l’immobilier d’entreprise

Pour maximiser votre rentabilité dans l’immobilier locatif d’entreprise, vous devez prendre en compte certains critères. En effet, comme dans l’investissement résidentiel, il est également important que vous portiez votre attention sur certains points.

Bien choisir l’emplacement

L’emplacement conditionnera la réussite de vos placements dans l’immobilier professionnel. Ainsi, il est évident que vous devez investir dans une ville dynamique avec une activité économique en plein développement. Si vous investissez dans des bureaux, choisissez un quartier d’affaires disposant de toutes les commodités. En cas d’investissement dans des commerces, je vous conseille de choisir une rue commerçante, très bien fréquentée et facilement accessible.

Regarder le taux d’occupation

Pour rentabiliser votre investissement dans l’immobilier d’entreprise, vous devez faire une étude du marché immobilier et regarder de près le taux de vacance locative. Dans ce domaine, la capitale reste la meilleure ville pour investir dans un local professionnel avec un taux de vacance locative de moins de 5 %. Les grandes métropoles de provinces ont également un taux d’occupation élevé et représentent de belles opportunités d’investissement locatif.

Bien choisir la fiscalité

Comme je vous l’ai expliqué un peu plus haut, investir dans l’immobilier d’entreprise — quel que soit votre statut — vous permet de choisir votre fiscalité et de bénéficier d’une réduction d’impôt. De plus, vous pourrez choisir entre la location nue ou meublée avec le statut de LMNP avec chacun des avantages fiscaux à la clé.

Share This